Action du 8 mars – Journée de stage – Assemblée Générale de l’association –

Chers adhérentes et adhérents, merci par avance de consacrer quelques minutes de votre temps à lire ce nouvel article vous présentant les derniers évènements liés à l’association :

ACTION DU 8 MARS :

Dans le cadre de la Journée des droits de la Femme, l’association se trouvait à  Porto-Vecchio afin de présenter le film/documentaire « Savannah »  inscrit dans la programmation de la Cinémathèque de Porto-Vecchio.

Accueil très chaleureux par le personnel de l’établissement et échanges enrichissants avec les spectateurs à l’issue de la projection ont ponctué cette fin d’ après-midi.

JOURNEE DE STAGE à destination des professionnels du second degré :

Jeudi 5 mars 2020, quelques acteurs éducatifs du second degré (documentaliste, CPE, infirmière…) participaient à un stage à l’initiative de Madame l’Inspectrice d’Académie – inspectrice pédagogique régionale établissement et vie scolaire, de la Responsable du Réseau Canopé de Corse et de l’association Savannah.

Ce stage intitulé « Découverte et utilisation de ressources« visait à présenter de manière concrète et rapidement exploitable dans les classes, divers supports, afin de sensibiliser collégiens et lycéens sur la notion, la perception des Violences, du Respect et de l’Egalité filles/garçons, femmes/hommes.

Dans un premier temps, était présentée La nouvelle Convention Interministérielle (2019-2024) pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le milieu éducatif, mettant l’accent sur les 5 axes essentiels, à savoir :

  • PILOTER une politique d’égalité au plus près des élèves, des étudiantes et des étudiants,
  • FORMER l’ensemble des personnels à l’égalité,
  • TRANSMETTRE aux jeunes une culture de l’égalité et du respect mutuel,
  • LUTTER contre les violences sexistes et sexuelles,
  • S’ORIENTER vers une plus grande mixité des filières de formation,

Dans un deuxième temps étaient présentées différentes ressources du réseau Canopé permettant de mettre en place des actions en lien avec les axes pré-cités ( supports pédagogiques, vidéos, bandes-dessinées…)

En dernière partie de stage étaient présentés les outils d’interventions de la MIPROF (mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et lutte contre la traite des êtres humains) qui propose plusieurs courts-métrages de sensibilisation et d’information.

Puis étaient présentées les Editions » Talents Hauts » qui portent une attention particulière à toutes les discriminations, et notamment aux discriminations sexistes, en bousculant les « idées reçues ».

Quelques outils pédagogiques du Centre Hubertine Auclert venaient ensuite avec la présentation du « Violentomètre », du court-métrage intitulé « Le pantalon » visible sur « YouTube » qui vise à dénoncer les propos sexistes « invisibles »mais cependant réels.

Une exposition intitulée « Violences, elles disent non ! » était projetée, exposition sous forme d’une quinzaine de panneaux révélant les diverses violences ( harcèlement, excision, mariage forcé, prostitution, violences conjugales, sexisme..) Témoignages, statistiques et sanctions sont expliqués et seront des supports destinés à initier des échanges avec les élèves.

Le stage s’achevait par la présentation d’un diaporama intitulé « Mieux identifier les violences » qu’il serait bon d’ exploiter dès le cours moyen 2ème année et en 6ème. Ce diaporama a pour objet de « préparer les jeunes collégiens  à identifier les dangers qu’ils peuvent être amenés à rencontrer et à les en protéger (danger d’internet, danger concernant la consommation de stupéfiants…).

En effet, il est primordial de sensibiliser très tôt les enfants sur la notion de violence et de respect.

 

ASSEMBLEE GENERALE DE L’ASSOCIATION :

Le samedi 29 mars 2020, comme prévu,  l’association s’est réunie en assemblée générale ordinaire afin de procéder au renouvellement de son bureau dont les résultats vont être transmis en préfecture. Tous les points à l’ordre du jour ont été traités. Le bilan financier à été approuvé ainsi que le budget prévisionnel.

En ce qui concerne les futures actions, notamment le projet de concert pour le 1er mai 2020,  elles sont, évidement,  en suspens, en regard des dispositifs imposés concernant les manifestations publiques.

Merci à tous et à toutes pour votre attention.

 

 

Publié dans Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*